Nous contacterMon panierMon espace clientRechercher une formationSéparateur verticalBouton facebookBouton twitterBouton linkedinBouton youtube 

La bourse de l'emploi

Le métier de plongeur professionnel impose de suivre une formation longue, onéreuse, rigoureuse et difficile. Nous avons conscience des sacrifices consentis par nos élèves et veillons à ce qu’ils ne restent pas vains. Il nous importe que tous trouvent un emploi, diplôme en poche, rapidement après leur sortie de l’école.

C’est pourquoi, nous avons mis en place plusieurs mesures pour faciliter l’accès de nos élèves au marché du travail dans les délais les plus courts possible.

Notre politique est de confier l’enseignement à des professionnels des travaux sous-marins, des scaphandriers, des chefs d'équipes, des chefs de chantiers, parfois même des chefs d’entreprises avec un minimum de 10 ans d’expérience des travaux sous-marins ou de la spécialité enseignée (soudure, découpage, inspection, etc.).

Le contact avec ces professionnels, ces hommes de terrain, facilite grandement l’insertion professionnelle de nos élèves à l’issue de la formation.

Nous nous appuyons sur ces collaborateurs et sollicitons notre vaste réseau d’entreprises pour faciliter l’accès à l’emploi de nos élèves. L'ENS propose ainsi un "service après-vente" à ses stagiaires.

Deux mesures phares uniques en France

Tout d’abord, nous nous engageons à offrir à tous les candidats sortis major de leur promotion un premier emploi. Mais l'ENS ne limite pas ses efforts à cette promesse : elle a également créé le service « Bourse de l’emploi ».

Dans l'année qui suit la fin de leur formation, ce service propose de mettre nos élèves en relation avec les employeurs du secteur en France et à l’étranger. Il permet aussi de les guider et de suivre leur insertion professionnelle.

Ce service est gratuit, il est destiné à répondre aux élèves qui en font la demande dans l'année qui suit leur sortie de l’école. Un "Pôle Emploi’’ en quelque sorte, spécialisé dans les travaux sous-marins et dédié exclusivement aux candidats et anciens stagiaires de l'ENS.

C’est un atout non négligeable pour un élève qui s'est invesrti dans une formation exigeante, une assistance à l’embauche qui permet aux élèves d’établir rapidement des contacts avec les employeurs et qui contribue à rentabiliser sans délai un investissement important.

L'ENS EST LA SEULE ECOLE DE FRANCE A DEVELOPPER UNE POLITIQUE DE PLACEMENT DE SES ELEVES.

EN 2019, 100% DES STAGIAIRES ONT QUITTE L'ECOLE AVEC UN CONTRAT DE TRAVAIL.

Le contexte de l'emploi

Entre 2015 et 2017, le contexte économique des deux secteurs qui constituent les principaux débouchés pour les scaphandriers (les travaux publics et l'industrie pétrolière) a compliqué la recherche d'un premier emploi. Le plein emploi n'était plus systématiquement assuré dès la sortie de formation.

Depuis 2018, la situation de l'emploi dans ces deux secteurs s'est largement améliorée. L'école parvient à nouveau à placer 100 % des stagiaires à l'issue des ses formations depuis plus d'un an et demi. Elle est la seule école de France à s'engager dans la recherche d'emploi pour ses stagiaires.

Dans tous les cas, l'ensemble des cadres et formateurs assistent les stagiaires volontaires dans la recherche d'un emploi. A ce titre, l'ENS est la seule école à s'être dotée d'un service "Bourse de l'emploi". L'engagement dans ce métier difficile et passionnant nécessite une réflexion au terme de laquelle le candidat doit bien analyser les avantages et les inconvénients de la profession. Le personnel de l'école est à votre disposition pour vous guider dans cette réflexion. N'hésitez pas à nous consulter.

A L'ENS, LES STAGIAIRES SONT FORMES POUR OBTENIR UN EMPLOI, PAS SEULEMENT UN CERTIFICAT.